Résultats de LIGO-Virgo durant O3, après un mois d’observation

C’est une une jolie moisson de données qui a demandé beaucoup de travail et qui vient récompenser les scientifiques après seulement un mois de campagne de détection d’ondes gravitationnelles par Virgo et LIGO. O3, comme est appelée cette troisième campagne d’observation, a commencé le 1er avril et devrait durer douze mois. Les améliorations apportées à la sensibilité des trois détecteurs LIGO-Virgo et le fait qu’ils fonctionnent simultanément ouvrent des perspectives sans précédent. C’est aussi la première fois que LIGO et Virgo fournissent des alertes publiques aussitôt qu’est observé un candidat crédible de signal gravitationnel transitoire. Cette stratégie vise à faciliter les observations concomitantes par les télescopes et renforcer le potentiel extraordinaire des observations multi-messagers.

« Je n’aurais pas pu rêver de meilleur moment pour être de quart ! », raconte Olivier Minazzoli, chercheur au Centre Scientifique de Monaco, collaborant actuellement avec le laboratoire ARTEMIS à Nice, et en charge de la caractérisation de Virgo au cours de la semaine passée. « Je m’attendais à voir un candidat paire de trous noirs, au mieux, mais certainement pas deux couples d’étoiles à neutrons, et encore moins ce qui pourrait être une grande première : l’absorption d’une étoile à neutrons par un trou noir ! »

=> Lire la suite.

Création de la startup SigmaWorks

Le laboratoire Geoazur et le laboratoire Lagrange ont développé de nombreux projets autour des équipements du site instrumenté de l’Observatoire de la Côte d’Azur (Caussols), en particulier dans le domaine des liens optiques entre la terre et l’espace pour la métrologie de l’espace et du temps-fréquence, l’astronomie et les télécommunications optiques.

Les développements de ces projets ont conduit à créer l’entreprise de valorisation SigmaWorks en s’appuyant sur la loi sur l’innovation et la recherche.

SigmaWorks prospecte dans les domaines du temps fréquence avec de solides bases en chronométrie ultra stable, métrologie des distances, distribution de signaux et télécom optique en espace libre. L’entreprise s’appuie sur un savoir faire en conception et fabrication dans les domaines de l’électronique rapide, des réseaux logiques programmables, de l’optique, de la mécanique et de l’informatique. Elle est dimensionnée pour à la fois réaliser des études amonts spécifiques (étude et conception-fabrication de prototypes) et des réalisations en série.

SigmaWorks est basée dans le sud de la France et est notamment hébergée sur le site instrumenté de l’Observatoire de la Côte d’Azur.

=> Contact.

International Conference on Quantum metrology and Sensors

The ‘International Conference on Quantum Metrology and Sensing’ IQuMS 2019 will be held at Ecole Normale Supérieure in Paris, France from the 09th to the 13th of December 2019. It will present an up to date perspective on this thriving field of quantum science and technology.

The conference will notably cover the topics of atomic clocks and inertial sensors; sensors based on artificial atoms in solids, such as color centers; quantum opto-mechanical and nanomechanical devices; electromagnetic sensing with quantum circuits; measurement standards based on quantum phenomena for the revised SI. The conference aims to showcase recent progress and to review emerging perspectives.

The scientific program will combine tutorials and invited talks by prominent specialists, contributed talks, poster presentations and a panel discussion. For more information about the conference, confirmed invited speakers and the provisional program visit the website: https://iqums.sciencesconf.org/

Deadline for abstract submission: 14th of July 2019.

Deadline for application: 15th of October 2019.

Noël Dimarcq appointed as President of the CCTF

The CIPM (International Committee for Weights and Measures) appointed Noël Dimarcq as President of the Consultative Committee for Time and Frequency (CCTF) on its 108th meeting, in March 2019.

Noël Dimarcq is Deputy Director of the Observatoire de la Côte d’Azur and was elected to the CIPM at the 26th meeting of the CGPM in November 2018. He has also been the director of the FIRST-TF network from its inception in 2010 to 2018.

=> More information.

Serge Galliou (FEMTO-ST) laureate of the 2019 W. G. Cady Award

The 2019 W. G. Cady Award goes to Dr. Serge Galliou, “for pioneering the development of extremely high-Q cryogenic Bulk Acoustic Resonators for sensing, oscillators, and fundamental applications”.

The W. G. Cady Award recognizes outstanding contributions related to the fields of crystal resonators, frequency control, frequency synthesis, noise measurement and sensor devices.

=> More information.

Jérôme Lodewyck (SYRTE) laureate of the EFTF Young Scientist Award 2019

The EFTF Young Scientist Award 2019 goes to Dr. Jérôme Lodewyck ,”for outstanding contributions to the development of Sr optical lattice clocks and of applications of optical frequency standards to timekeeping”.

The EFTF Young Scientist Award is conferred in recognition of a personal contribution that demonstrated a high degree of initiative and creativity and led to already established or easily foreseeable outstanding advances in the field of time and frequency metrology. The award honours a person under the age of 40 at the date of the opening session of the EFTF conference.

=> More information.

8th of February 2019 (Marseille) – PhD defense of Mathieu Collombon

Mathieu Collombon will defend his thesis on 8th of February 2019 at 11:00 am on the subject “Optimization of a force sensor based on ultracold atoms trapped in a vertical lattice”, realized at PIIM, under the direction of Martina Knoop.

The defense will take place in the “Thesis room”, on the St-Jérôme campus in Marseille.

You are also very welcome to the traditionnel buffet after the defense, that will take place at the service 322 (Lab’s cafeteria).

Abstract:

The work presented in this thesis describes the complete experimental set-up and approach to realize three-photon coherent population trapping in a cloud of radiofrequency confined Calcium ions. The realization of such a population trapping relies on a stringent conditions of the phase relationship between the three lasers involved in the interrogation process, and also their spectral linewidths. Our experimental approach is based on the optimization of the performance of a frequency-stabilized titanium-sapphire laser at 411 THz (729nm) at the 10−14 level, in term of relative frequency uncertainties. This laser’s frequency stability is subsequently transfered to a optical frequency comb by means of a phase-locked loop. Then the two other lasers involved (866 nm and 794 nm) are phase-locked to the optical frequency comb with the same technique. This work describes the transfer method along with its measured performances. With all the three lasers sharing the same ultra-stable frequency reference we have been able to experimentally observe for the first time a 3-photon dark resonance in the fluorescence spectra of the 40Ca+, signature of a coherent population trapping in a 3-photon scheme. The dependence of this resonance at experimental parameters, such as laser powers, laser detunings and local magnetic field, have been studied and are presented in this work. The preliminary results have allowed to explain the behaviour of the dark resonance and explored conditions for the use of the 3-photon dark line as a THz frequency standard.

25ème Congrès Général de la Société Française de Physique

Lundi 8 juillet 2019 de 16h30 à 18h30 : Session parallèle 1.4 “Mesures de précision avec des peignes de fréquences optiques”. Cette session a pour objectif de présenter les derniers résultats obtenus grâce aux peignes de fréquence optique qui sont à la fois des outils de calibration absolue incontournable et des sources d’excitation pour des schémas d’interrogation originaux en spectroscopie atomique et moléculaire. D’autre part, ils permettent des comparaisons de fréquences entre horloges distantes, à des niveaux de précision inégalés. Ainsi, les mesures de précision avec des peignes de fréquences optiques se retrouvent désormais dans des domaines variés de la physique allant de la spectroscopie moléculaire aux tests des modèles fondamentaux ou encore à la géodésie.

Unique en France, le Congrès Général de la Société Française de Physique offre tous les deux ans un panorama actualisé et multidisciplinaire des dernières avancées en physique, tous domaines confondus. Il attire en moyenne 650 physiciennes et physiciens, dont 1/3 de doctorants et post-doctorants.

Au programme de la 25ème édition, du 08 au 12 juillet 2019, à la Cité des Congrès de Nantes (France) : conférences plénières s’adressant à l’ensemble de la communauté ; sessions thématiques; sessions “Science & Société” offrant l’occasion de réfléchir ensemble à des problématiques d’intérêt sociétal (emploi des jeunes physicien.ne.s, enseignement des sciences, publications scientifiques, femmes en physique, physique & entreprise, énergie & environnement…) ; expositions industrielle et de culture scientifique ; 2 sessions posters.

Date limite de dépôt des contributions : 25 mars 2019.

Date limite d’inscription (tarifs préférentiels) : 15 mai 2019.

=> Plus d’informations, inscriptions, contributions.

Appel à projets 2019 FIRST-TF en cours

Cet appel à projets vise à soutenir des équipes du réseau FIRST-TF sur des projets ambitieux (projets de recherche, projets en partenariat avec les entreprises, projets de formation ou de diffusion des savoirs vers le public) et à renforcer les collaborations entre ses membres, sur des thématiques axées sur la métrologie Temps Fréquence, sur ses interfaces et sur ses applications.

Cette année, le soutien apporté par FIRST-TF pourra porter uniquement sur du personnel (financement de CDD jeune chercheur, de CDD ingénieur ou technicien, mission doctorale).

Le projet proposé peut être à l’initiative de tout membre de FIRST-TF : laboratoire fondateur ou membre du 2nd cercle.

Date limite de soumission : 14 février 2019

⇒ Plus d’informations et formulaire de demande à télécharger sur la page “Appels d’offre” : http://first-tf.fr/opportunites/appels-doffres/

Pour toute question ou demande d’information relative à cet appel à projets, adressez votre message à ao@first-tf.com.